Grand Prix de CCE de Tours-Mettray, 4 et 5 juin 2011

Une belle première victoire en Grand Prix pour Pauline Leduc et Pitch Higt Dundee - ph. Yann Pichot

Pauline Leduc et Pitch Higt Dundee, champions de France D1 Excellence en titre, disputaient à Tours Mettray leur premier Grand Prix. Et pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître ! Retrouvez sur Poney As les impressions de la grande gagnante  !

« Nous (ma maman-coach et moi) avons décidé de faire notre dernier concours avant les championnats à Tours, en Grand Prix, pour se faire plaisir et voir si Pitch et moi en étions capable.

Nous sommes parties le samedi matin en direction de Mettray-Tours pour faire une première visite véto qui s’est bien déroulée. Mon dressage était vers 15h30 sachant que j’étais le dossard 14. Il faisait très chaud, mais Pitch était tout à fait normal. J’ai fait une jolie reprise, malgré mon galop-pas qui aurait pu être mieux. J’étais quand même très contente de Pitch ! J’ai ensuite appris que j’étais deuxième au provisoire à environ 2 points de Mon Nantano. C’était déjà super !

Le cross en lui-même ne me faisait pas peur. Mais c’est surtout la distance et le dénivelé… J’avais peur que Pitch soit fatigué surtout que les obstacles sont plus gros qu’en D élite. Il y avait un seul obstacle qui me faisait peur, c’était la pointe en numéro 10. Maman m’avait dit d’écouter Pitch sur sa fatigue, sachant que quand on lui dit « Allez Pitch », il accélère. On n’avait de toute façon aucune pression. Mon objectif était de me faire plaisir, de faire des bons sauts. Mais être dans le temps m’était égal. Pitch était génial, super à l’écoute ! Je passe la pointe sans problème ! Les deux gués super ! Il y a juste le 6b (un directionnel après un gros tronc) où j’ai eu chaud… Je rentre avec seulement 3 secondes de retard. Le BONHEUR ! Je passe 3ème à moins de 4 points du premier.
Pitch a très bien récupéré. Il a dormi dans son boxe, mais dés que je le sortais il était en forme.

Le CSO n’était pas simple. Il y avait beaucoup de lignes brisées, un triple long dans les distances et un double court. Comme je n’avais aucune pression, mon objectif était de travailler et de bien monter mon CSO, qui est mon point faible. J’arrive en piste, la cloche sonne, le numéro 1 bien franchi (malgré une touchette). Tout le reste du parcours sans difficulté et dans le temps. J’étais super contente de Pitch et de moi parce que, pour une fois, j’ai réussi à bien monter mon CSO et à penser a tous mes contrats de foulées ! Je me suis fait super plaisir et Pitch aussi !
Mélanie Lambert (Marley de Lafarge), 2e au provisoire, fait 8 points et Luce Bentejac et Mon Nantano 4 points, ce qui me fait remonter en tête ! J’ai du mettre deux jours à me rendre compte que l’on venait de gagner notre premier Grand Prix avec Pitch !
J’étais vraiment venu pour profiter et me faire plaisir. Apparemment, ça marche bien quand il n’y a pas de pression.

Je remercie Pitch, Maman-coach, Marion (ancienne cavalière de Margotte, mère de Pitch) qui faisait la D Elite avec Jigger du Houx, les parents de Marion (Christelle et Fréd) pour cette super année de concours ensemble, bien sûr la Famille Lécuyer qui me font confiance avec Pitch depuis maintenant 4 ans.

Un gros bisous à Capucine Bourgeois, Chloé Pichot et à tout ceux qui m’ont soutenu cette année. Et rendez-vous à Lamotte ! »

Pitch High Dundee
Hongre Connemara, gris, né en 2003
Par Grange Surf Sparrow et Margotte Dundee par O’Brien du Chesnay

« Je l’ai depuis maintenant 4 ans. Je l’ai débourré avec ma mère. Les débuts avec Pitch ont été très compliqués (lorsqu’il était entier). C’est notre deuxième année de complet. L’année dernière, j’ai commencé en D2 pour vite passer en D1 : Pitch a vite pris goûts au complet. Je me suis qualifiée en D1 excellence et j’ai gagné Lamotte. C’était génial. Du coup, cette année j’ai tourné en D Elite. Nous sommes arrivés dans tous nos concours dans les 3 premiers sauf à Pompadour (1 refus sur le cross). Etant donné notre bonne saison, nous avons décidé de faire Tours en Grand Prix.
Le mieux dans tous ça, c’est que j’ai tout fait avec ma mère sur Pitch. C’est la plus belle victoire que ce poney m’a donné ! Je le connais par coeur, je pense que c’est notre complicité qui nous donne ces résultats. Je remercie Pitch ou Pitchou ou Pitchmou (dans ses mauvais jours…) ».

Photos : Yann Pichot, Alexandre Champin et Marion Schildknecht

Vous avez aimé cet article ? Dites le !
Facebook